Aujourd’hui il fait chaud!

Alors que notre mouton dormait encore, le soleil entrait peu à peu dans sa chambre en amenant avec lui une chaleur qui devenait de plus en plus importante. Il ouvrit un œil, puis l’autre. Il se mit debout, ouvrit la porte de sa chambre et alla prendre son petit déjeuner. Il faisait très chaud dans sa maison, tellement chaud que lorsqu’il versa son lait pour faire son chocolat chaud matinal, le lait passait de frais à bouillant. Il transpirait à grosses gouttes.

« Mais que faire avec cette chaleur ? il faut que j’arrive à trouver un peu de fraicheur il faut que je puisse me rafraichir » dit le mouton.

Il prit une douche legerement plus fraiche que d’habitude et ca lui faisait un grand bien. Il n’avait meme pas besoin de secher sa laine, car la chaleur s’en chargeait pour lui. A peine descendu de la douche qu’il était déjà tout sec. Pratique ! Sauf qu’il recommençait à transpirer.

Il alluma la radio pour prendre des nouvelles du monde des animaux. A la Une, une girafe faisait le tour du monde en roller, un perroquet chantait du fado (Musique portugaise) et se produisait en concert, un chien qui dansait la samba sur la plage en maillot de bain et enfin, cette alerte canicule..

« Mais qu’est-ce que c’est la canicule ? » se demandait le mouton. Son émission de radio préféré expliquait ce qu’était la canicule, c’est lorsque la température atteint un niveau beaucoup trop haut pour la saison, et que cela pouvait être dangereux et qu’il fallait privilégier la fin de journée.

Tant pis, il prit son ballon et alla jouer au parc pour retrouver ses amis.

Arrivé au parc, il n’y avait personne, juste le soleil comme compagnon et surtout cette chaleur étouffante. Il attendait, attendait et toujours personne a l’horizon. Il joua avec son ballon, mais se sentit mal, il tomba à la renverse, il transpirait a grosse goutte, sa peau était brulante. Le facteur-taupe qui passait par là pour distribuer le courrier vit notre mouton en détresse.

« Freezy ! Attention tu ne devrais pas rester sous le soleil, tu n’as pas bu d’eau ? » dit la taupe

« Ah non je n’avais pas soif » dit Freezy

« Il faut absolument boire de l’eau régulièrement quand il fait très chaud, rester au frais et éviter de faire trop d’efforts. Et même quand le soleil sera moins fort, il faudra quand même penser à mettre de la crème solaire, pour éviter les coups de soleil. Je te conseille de rentrer chez toi, te mettre à l’ombre et au frais. », insista la taupe

« Tu as raison. C’est plus raisonnable. », affirma le mouton, qui s’était remis debout.

Notre mouton prit son ballon et rentra chez lui. Il ferma tous les volets, et bu un grand verre d’eau. Il ralluma la radio et entendit : « Surtout n’attendez pas d’avoir soif pour boire de l’eau. C’est primordial ! Buvez environ deux verres d’eau le matin, le midi et le soir au minimum, n’en buvez pas trop pour ne pas avoir mal a l’estomac, mais assez pour vous sentir en forme. Le soleil est très gentil mais il nous pique un peu d’eau dans notre corps a chaque fois qu’il passe.  »

Aussi sec, il reprit un verre d’eau, reprit une douche un peu fraiche et se mit sur une chaise à table. Il en profita pour terminer les dessins qu’il avait commencés.

Une fois le soleil moins fort, il entendit son ami Jojo la chèvre, frapper à sa porte.

« Freezy, le soleil est moins fort, on va jouer au ballon ? »

« Oh oui j’en rêvais ! Mais n’oublions pas notre crème solaire ! Il faut être prudent ! Ah et avant d’oublier, je vais prendre une bouteille d’eau bien fraiche. »

Les deux amis partirent au parc, où la température était plus fraiche, et jouèrent jusqu’au coucher du soleil.

 

FIN

IMG_2720

On s’rabote la couenne (Phase 2)

Lors d’un article précédent j’avais un peu parlé de MyFitnessPal, une application quIMG_2720i permet réellement de surveiller son alimentation et ainsi surveiller son poids.

 

J’ai déjà essayé cette application et elle fonctionne bien! Pour vous rassurer, je n’ai aucune part ou aucun intérêt à vanter les mérites de cette application magique (faut bien le dire).

 

Elle est disponible sous Android et sur iOs.

Etape 1: téléchargez-la.

Etape 2: Vous entrez dans l’application. On vous demande quelques petites informations comme votre poids (actuel et votre poids cible), votre taille, votre age, et surtout le nombre de kilos que vous souhaiteriez perdre par semaine. Ca peut aller de 200g à 1kg. En fonction de cela, on vous donne un nombre de calories alimentaires, à ne pas dépasser. Pour rappel un adulte a besoin en moyenne de 2000kcal par jour. Ce qui est pris en compte également c’est votre activité quotidienne. En gros est-ce que vous etes actif (ve) ou pas la journée.

Petit conseil, pour debuter ne prenez pas un objectif trop ambitieux, car vous risqueriez de ne pas pouvoir l’atteindre, de vous décourager et arrêter.

Petite astuce: Pour la première utilisation, prenez la journée de la veille et entrez les aliments que vous avez mangé. Du petit dej’ jusqu’au diner, en passant par les bonbons et biscuits avalés entre deux.. ou encore un apéro trop bien fourni: l’heure est de passer à la caisse. Et la.. c’est le drame vous vous rendez compte (en général) que sur une « journée type » vous avalez beaucoup trop de calories.

L’idée de cette application reste quand même (je le répète) de ne pas faire de régime où il faut manger QUE des haricots verts et griller des steaks de nuage. Loin de la!

On ne se restreint pas! on devient plus raisonnable.

En règle générale les proportions sont bien trop importantes. Le seul truc un peu pénible: c’est qu’il faut être rigoureux au début , car il faut peser les aliments. Eh oui.. mais croyez-moi le resultat est sans appel!

Lorsque vous commencez le premier jour: PESEZ-VOUS, prenez une photo de vous, et essayez un vetement TYPE dans lequel vous vous sentez un peu à l’étroit. Et c’est parti!

Je prends mon exemple, je suis un homme, début Janvier (le 04: jour de la rentrée), je pesais 90,4KG, et je mesure 1m68 (oui je sais je suis un golgoth) j’aimerais perdre environ 500g par semaine (à savoir que ca reste une estimation). Aujourd’hui nous sommes le 20 Février en montant sur la balance: je pese 84,4 Kgs.. J’ai pas fait maths spé, mais si je compte bien ca fait bien 6kgs de perdus. Ah oui et j’ai le droit à 1950Kcal alimentaires par jour. Je rentre toutes les semaines mon nouveau poids dans l’Appli.

Comment ai-je fait? Très simple. J’ai arrete de manger.. Non je plaisante.

J’ai donc fait attention à ce que je mange en commençant systématiquement par un bon et un vrai petit dejeuner. Quand on disait que c’était le repas de la journée le plus important.. eh bien c’est bien vrai!

Une journée type:

Exemple de Petit dejeuner:

  • 2 tranche de pain de seigle Carrefour 120g (de chez HEMA) :250Kcal
  • 2 tranches de Maasdam (Leader Price): 153 Kcal
  • 15g de rosette: 50Kcal
  • = 453 Kcal pour un petit dejeuner

Exemple de dejeuner:

  • Riz et legumes secs (Vivien Paille) 100g crus : 336 Kcal
  • Fondue echalote (Picard) 40g: 50Kcal
  • Steak Hache Carrefour 5% Pur boeuf 150g: 194Kcal
  • = 580 Kcal pour un dejeuner

Exemple de diner:

  • Filet de merlan (Picard): 100g: 80 Kcal
  • 1 CS Huile de Sesame, 5ml: 41Kal
  • Vermicelles de riz: 100g: 350Kcal
  • Crevettes: 100g (decortiquées): 80 Kcal
  • Ail frit: 1CS: 10Kcal
  • FIsh Sauce: 1CS: 15 Kcal
  • =576 Kcal pour un diner.
  • J’ai même pu prendre un apéro (Whisky Talisker 40ml: 102 Kcal et Pop Chips 20g: 90Kcal : 192 KCAL pour un apéro!

On fait les comptes: 453 + 580 + 576 + 192 = 1801 Kcal pour la journée. Et je n’ai pas compté le nombre de pas que j’ai effectué!

Bien entendu: l’alimentation est primordiale ca c’est un fait, mais il faut penser à se bouger! En ce moment suite à un claquage a la cuisse je ne peux pas faire de sport donc je dois faire attention a ce que je mange, et je privilégie la marche.

IMG_2717

Sceptique?

Au début c’est un peu lourd c’est vrai parce qu’il faut tout peser, mais ensuite on se rend compte de la proportion au fur et a mesure.

Un truc que j’ai essayé et qui fonctionne pas mal: c’est de limiter la viande. Manger plus de céréales (Boulghour, Quinoa, Riz..). Attention j’ai toujours le steak! je suis et reste un BeefLover.

Remplacez le riz par le riz complet, et les pates par des pâtes complètes. Plus digestes et remplies de fibres. Les fibres facilitent la digestion.

Bon en tout cas il faut simplement retenir, que ce n’est pas un régime draconien. Ca met juste en pleine face, la malbouffe , et les excès trop récurrents au quotidien. On ne se prive pas (la preuve,..) mais c’est juste qu’il faut se réguler voila tout, pour rattraper un exces par exemple.

En parlant d’exces, et pour vous rappeler que ce n’est pas un régime. Une ou deux fois par semaine, vous avez le droit à un Cheat Meal! WTF? C’est un repas de la triche comme son nom l’indique, mais mieux, vous pouvez manger absolument ce que vous voulez.. Un McDo bien gras ou un grec? Allez-y c’est permis! Ca permet d’une part de se faire plaisir et ensuite de tenir dans la durée votre ré-apprentissage d’alimentation.

N’oubliez pas notre corps brule des calories naturellement, le fait d’aller promener son chien, ou conduire, ou simplement marcher pour aller au boulot,.. un pas est un pas, comme une caloIMG_2718rie brulée est une calorie brulée! Oubliez les ascenseurs et profitez en pour faire des pas! prenez les escaliers! :) A la fin de la journée, quand on fait les comptes, on « termine l’entrée » et on obtient par exemple ceci —————————>

Courage en tout cas! Si vous avez du mal à vous y mettre, sur Twitter envoyez-moi un message perso je vous communiquerai mon pseudo. Plus on est de fous plus on rit! Faut se soutenir!

 

A très bientot et bon rabotage de couenne!

 

Freezy

cropped-IMG_23132.jpg

Il est temps de perdre de la laine

Bon.. Comme vous le savez, d’habitude je suis plus dans l’imagination d’histoires!

‘Pour une fois je n’invente rien et je ne raconte pas d’histoires!

Allez faut se le dire, le foie gras et le saumon ont été plutot présents sur la plupart de nos tables lors de ces deux dernières semaines. Pour avoir essayé.. Un régime de foie gras/saumon, bon ça marche pas hein..🙄

Mais en tant que mouton rempli d’idées et je sais que je ne suis pas le seul dans ce cas (enfin j’espère de tout coeur😶) j’avais envie de vous faire partager cette petite astuce.. Qui soit dit en passant requiert un minimum de motivation et un  soupçon de patience pour….(roulements de tambours….palamalamlamlamalamalam)

MyFitnessPal! J’annonce je n’ai aucune part ni quoi que ce soit.. On ne m’a pas promis des salades ou tout autre cadeau susceptible d’amadouer un mouton..

Toujours est-il que cette application Android / iOS dispo également en version web, permet de compter vos calories.. Ainsi que votre nombre de pas et vos exercices physiques! C’est assez bluffant.

Plutot sceptique au départ mais bon les pantalons et chemises serres m’ont vite convaincu. Il fallait que je perde du poids.. Ce n’était plus possible..

C’est assez simple à partir du moment où on a un minimum de motivation et de patience. L’idée est simple: tous les jours logiquement 3x par jour nous mangeons.. Ca c’est un secret pour personne. Du petit dej’ au dîner en passant au snack/goûter, il suffit de rentrer les aliments que vous venez de manger. Au début c’est rasoir je ne vous le cache pas mais en s’y efforçant un tout petit peu ça vaut le coup. En fait ce qui est pas mal c’est déjà de se rendre compte du nombre de calories que l’on peut ingurgiter par jour.. C’est assez affolant à vrai dire..

Chers personnes avec un surplus de BloupBloup c’est terminé! Même si la balance est plutôt modeste.. Vos vêtements ne se cachent pas pour vous montrer que vous perdez du bidou!

Comment ça marche en fait? 

Au debut on vous demande quelques renseignements (poids actuel, l’objectif voulu à savoir qu’un adulte a besoin par jour d’environ 2000kcal.. Pour exemple j’ai besoin de 1950kcal pour etre en forme.. En fonction de ce que vous mangez et de votre activité physique.. Le soir on fait la caisse!  Si vous ne dépassez votre objectif quotidien.. On vous donne un poids approximatif atteint d’ici 5 semaines si les efforts sont continus.. qui faut le dire (aussi) fait plutot plaisir!:)

j’ai essayé plusieurs « régimes » et franchement cette technique est efficace. Au delà de perdre du poids ca vous aide à mieux manger et surtout à vous réguler!

 

J’espère que ça va vous aider..en tout cas j’ai perdu 12kilos quand je l’ai essaye!

Oui je l’avoue on devient un Addict de la calorie.. Tant que ça fonctionne et qu’on est en bonne santé c’est le principal!

 

Faire ré attention à ce qu’on mange et se secouer le bas des reins ça aide à perdre de la laine.. Parole de mouton (et de son pantalon!)

A bientot

 

Moutonneusement

 

image

Freezy aux pays des Kiwis!

1ère Partie

Est ce que les gens qui habitent à l’autre bout du monde vivent à l’envers?
Freezy s’est posé la question plusieurs fois.. Est ce qu’ils terminent là journée par du soleil? Et ils mangent leur petit déjeuner le soir?
Il fallait en avoir le cœur net.

Valise préparée, laine brossée, et maison fermée à clef.. Billet en main (ou sabot) direction l’aéroport!

Freezy avait pris un avion tout noir avec une sorte de plume dessus..tiens tiens.

Le géant de fer qui vole comme un oiseau aussi libre que l’air, traverse les mers et océans et rapproche les gens du monde entier!
Pour la seconde fois, Freezy s’en va défier la partie basse du globe. Mais cette fois ci.. Il va dans le pays qui est le plus proche du Pôle Sud.. Autrement dit le pays qui est a l’opposé de sa maison. Ce pays qu’il va découvrir s’appelle la Nouvelle Zélande. C’est rigolo parce que l’on surnomme les habitants de cette île très lointaine, les Kiwis!
Rassurez-vous ce n’est pas une île remplie de fruits verts et poilus..
Le Kiwi est le symbole du pays car c’est le seul endroit au monde où il vit.
Mais c’est quoi un Kiwi au juste? c’est un oiseau qui ne vole pas! Il marche en faisant bouger ses fesses de gauche à droite et il a un très long bec!

Freezy notre mouton avait pris l’avion pendant plus de 20heures! Il était fatigué mais extrêmement content d’arriver sur les terres des Kiwis.

La Nouvelle Zélande est composée de deux îles.. L’une au dessus de l’autre.
Il arriva d’abord dans le sud de l’île. Il faisait beau et quand il sortit de l’avion il fut très surpris.. »Tiens les gens marchent à l’endroit.. » Un Kiwi s’approcha de lui « Welcome my friend! Welcome at home! ».
Tiens tiens les gens sont très amicaux ! Le kiwi lui avait dit en anglais « Bienvenue mon ami! Bienvenue à la maison! ».
Eh oui ce que Freezy ne savait pas c’est que la Nouvelle Zélande était le pays qui avait ,dans le monde entier, le plus grand nombre de …moutons! Il y en avait plus que tous les habitants réunis!
Dans certains endroits, ils se baladaient même de troupe en troupe sur les routes mais toujours accompagné d’un berger!
Freezy n’était pas au bout de ses surprises. Les découvertes ne font que commencer!
Le tour du pays allait être long mais sacrément surprenant…

Freezy, le mouton qui voulait devenir renne!

La période de Noël est un vrai moment de partage, de féérie….et de cadeaux.

Freezy, notre petit mouton, est assis sur son fauteuil marron chez lui, il lit quotidiennement son journal en buvant sa tasse de chocolat chaud. Il est en peignoir bleu au bord de sa fenêtre.

Ce matin-là, de la neige tombait flocon par flocon sur le toit et sur le bord de la fenêtre de notre héros laineux. Il se demandait bien comment faisait le Père Noel pour voyager aussi vite pour la distribution des cadeaux.

En lisant son journal, il vit une annonce qui disait que le Père Noel recherchait une personne en remplacement d’un renne qui était malade et qui ne pouvait pas faire la tournée de Noel.

Tout surpris, Freezy proposa son aide et envoya une lettre directement au Père Noel.

« Cher Père Noel, je suis un mouton noir qui sait écrire des histoires pour des enfants et parfois pour des adultes. J’aimerais bien un jour faire la tournée des cadeaux avec toi et faire équipe avec tes rennes. Je ne sais pas voler mais je peux m’entrainer à courir très vite! »

Une semaine plus tard, Freezy reçut une lettre venant de loin car l’enveloppe était glacée.

« Cher Freezy, je suis content d’avoir eu ta lettre, même si tu es un mouton qui ne sait pas voler, je suis sur que tu feras un bon compagnon! Les rennes sont impatients de travailler avec toi également.. Ils ont une surprise pour toi d’ailleurs. Je t’attends le 23 Décembre à mon adresse : 25 avenue des lutins joyeux, 2512 LAPONIE. N’oublie pas de venir avec des vêtements chauds. A très vite. Père Noel »

Notre mouton, excité comme une puce, prépara sa valise. Il prit 3 pulls, 2 gros pantalons, 1 écharpe, 1 bonnet et des chaussures avec de la fourrure qu’il avait créées avec sa propre laine! Il en avait trop et décida d’en faire des chaussures!

Il prit l’avion et décolla vers le nord direction: la Laponie!

Lorsque l’avion arriva , le paysage était tout blanc! Un ours polaire était devant l’aéroport et attendait le bus.. « Bonjour, je cherche la maison du Père Noel » demanda Freezy tout timide.

« Bonjour, eh bien la maison du Pere Noel si je ne me trompe pas est à quelques pattes d’ici.. il faut marcher jusqu’ à l’etoile brillante et tourner sur la droite. Mais le plus simple c’est de demander aux chiens de traineau..Il me semble qu’ils y vont deux fois par jour.. »

Freezy remercia le grand ours blanc et se dirigea vers les chiens qui ressemblaient à des loups. Ils étaient beaux. Ils avaient de grandes oreilles et avaient des yeux d’un bleu profond!

« Bonjour je cherche la mais.. » commença le mouton.. L’un des chiens lui coupa la parole « Ah vous êtes Freezy le mouton? Nous venons de la part du Père Noel pour vous récuperer. Je vous en prie, montez à bord et accrochez-vous. »

Le mouton posa sa valise sur le traineau et se cramponna fort car les chiens couraient très vite.

Une grande maison illuminée scintillait au loin. C’était donc là-bas, la maison du Père Noel.

DINNNG DOONNNG, le mouton sonna à la porte.. Il entendit des pas se rapprocher de la porte. Ce n’était pas le Père Noel mais un renne avec le bout du nez tout jaune « Bonjour! Entrez, entrez.. nous vous attendions.. Le père Noel est dans son garage, il répare son traineau ».

Le salon du Père Noel était rempli de cadeaux, il y en avait partout! c’était bien normal, la date de la tournée approchait.

Tous les rennes étaient dehors et s’étiraient les pattes car il fallait être en forme! Un renne s’approcha de notre héros. « Bienvenue Freezy! Merci de nous donner un coup de pattes, un de nos amis est malade. Il sera guéri mais après Noel et est très déçu de ne pas participer à la tournée. Voici un sac à dos, il est magique dirons-nous. Il faudra appuyer sur le bouton rouge mais uniquement lorsque tu seras dehors. »

Le mouton accepta le cadeau du renne en lui serrant la patte.

Le jour approcha Freezy était encore plus excité. Tous les cadeaux étaient dans la hotte du Père Noel. Les rennes étaient tous alignés. Il fallait juste fermer la porte de la maison du Père Noel et voila la troupe prête à partir!

Freezy était assis à côté de l’homme habillé de rouge sur le traineau, il avait son sac sur le dos.

« Appuie sur le bouton, maintenant! » crièrent tous les rennes.

 

Lorsqu’il appuya, une grande hélice sortit de son sac et notre mouton se mit à voler comme un oiseau! il volait a côté des rennes et participa à la tournée de Noel. Il passa même par la cheminée des maisons, sans rester coincé malgré sa laine bien fournie.

La tournée était terminée. Les enfants les plus sages avaient eu le droit à des cadeaux.C’était la règle pour le Père Noel!

Notre mouton repartit vers sa maison.. emportant avec lui une nouvelle aventure qui n’oubliera certainement jamais.

 

FIN

Et si on jouait à un petit jeu?

Comme je le disais dans un de mes posts une idée est venue chatouiller mon esprit de mouton!

L’idée attention roulements de tambours la voici:
Vous connaissez le jeu du cadavre exquis? Peut que certaines ou certains comme moi y ont déjà joué au lycée ou à la fac pendant les heures de perm’ (comprendre permanence..:) ) Bah oui faut bien tuer le temps!

Le principe est très simple! Pour commencer le jeu je vous envoie un contexte avec un héros et je laisse une phrase inachevée qu’il faudra bien sûr compléter.Freezy Incognito
Ce jeu est plutôt sympa d’autant plus quand on désigne une autre personne (qui veut jouer bien entendu) comme coéquipier d’histoires. Utilisez les réseaux sociaux ce sera d’autant plus marrant!
Alors petite règle.. Les personnes désignées qui continueront l’histoire ne doivent pas connaître ce qui a été écrit auparavant. Voilà pourquoi je serai le gardien de votre contribution.

On peut bien entendu le jouer entre adultes.. Les propositions sont les bienvenues.. Mais ici nous allons faire jouer les enfants et mettre à contribution leur imagination. Les parents et famille/amis peuvent aider :)

Le schéma est très simple, à votre demande, vous me commanderez un cadavre exquis..En tant qu’arbitre je lancerai le jeu.. c’est à dire je donnerai les deux ou trois premiers éléments de l’histoire.  Je vous l’enverrai et vous me retournerez votre contribution (Par Twitter, Facebook, ou par mail: storyshipping@gmail.com). A votre tour vous désignerez une personne de votre choix, en ne lui donnant que la dernière action mais qui est.. inachevée.

La personne désignée devra faire un minimum de 5 phrases, en laissant bien entendu sa dernière phrase inachevée.. et ainsi de suite.

Pour commencer nous ferons un histoire en 6 étapes. Lorsque vous désignerez une personne vous lui donnerez le numéro de l’étape.  Ex: 2/6. la 6/6 signifie la fin.. (au cas où)

Pour éviter de vous prendre la laine.. Je vais vous aider. Voici ce que vous enverrez. 

« Freezy m’a chargé de te demander de continuer l’histoire.. lorsque tu as fini tu lui enverras par Twitter/Facebook (Message perso) ou par mail Storyshipping@gmail.com.

Cependant dans ton paragraphe tu devras laisser inachevée ta dernière phrase/action. A toi de designer une personne digne de confiance qui saura continuer notre histoire. Nous en sommes à  l’étape.. /6. Si tu es la 6/6 tu devras renvoyer ta contribution à Freezy en personne. Bon courage et amuse toi bien. Ma dernière phrase est… » 

On se démêle la laine:  Alors je récapitule:

1/ Je reçois mes éléments de Freezy

2/ J’écris mon paragraphe.. Je l’envoie à Freezy et je demande à un de mes contacts de continuer l’histoire, en ne lui donnant que ma dernière phrase inachevée.

3/ Une fois toutes les personnes désignées. La dernière personne 6/6 enverra son paragraphe à Freezy sans designer personne. Par la suite, nous augmenteront les étapes.. gnirk gnirk gnirk (Rire de mangouste diabolique)

4/Freezy compile tout ca et publiera sur son site cette histoire collaborative.. qui risque d’être marrante.

 

Pour vous aider voici un exemple du jeu. (Les noms sont fictifs.. du moins je l’espère).

Freezy a envoyé des éléments de contexte à Roi Bidule.

Le Roi Bidule:

Il était une fois, une mangouste royale qui mangeait des fraises au coin du feu, son dos la grattait, elle continua de manger tranquillement et décida même d’allumer la télé.Elle était en peignoir avec des bigoudis sur la tête. En plein milieu de son film la mangouste sentit quelque chose la chatouiller…

 

JohnnyJo :

En plein milieu du film la mangouste sentit quelque chose la chatouiller.. c’était un herisson bleu du Bengale (bon ça n’existe pas..) qui s’amusait à jouer avec des plumes il était maquillé comme un sioux. Il essayait de se déguiser en indien d’Amérique. Le seul problème c’est que le hérisson n’avait pas d’arc lorsqu’il eut une idée..

 

Machinmachin :

Le seul problème c’est que le hérisson n’avait pas d’arc lorsqu’il eut une idée. Il alla dans les bois et se trompa de chemin. Il arriva au château de la princesse ProutProut. Le chateau était de toutes les couleurs et il n’y avait pas de fenetres..Il y avait un chevalier de garde qui dormait profondément. Il frappa a la porte du chateau. La princesse Prout Prout ouvrit la porte au hérisson, habillée à l’envers, avec un pantalon sur la tête…

 

Turlutu la tortue:

La princesse ProutProut ouvrit la porte au hérisson, habillée à l’envers avec un pantalon à l’envers. « Je n’y vois absolument rien.. C’est toi mon prince? » dit la princesse. Le hérisson ria à en tomber par terre et dit: « Non non, je me suis perdu et je cherche du bois, pour construire un arc. » La princesse ProutProut fit entrer le hérisson chez elle et lui donna des allumettes, toujours avec son pantalon sur la tête..

 

J’aime le veau 75:

La princesse ProutProut fit entrer le hérisson chez elle et lui donna des allumettes, toujours avec son pantalon sur la tête.. Le hérisson remercia la princesse mais les allumettes étaient bien trop fragiles. Le hérisson aida la princesse ProutProut à retirer son pantalon de sa tete et repartit en foret. En pleine foret Le hérisson entendit comme des cris de loup, lorsqu’il vit, à sa grande surprise, un ours assis contre un tronc d’arbre…

 

Chat Peau de paille:

En pleine foret Le hérisson entendit comme des cris de loup, lorsqu’il vit, à sa grande surprise, un ours assis contre un tronc d’arbre… »Pam pam pallam palam palam aaaouuuuuuuuuuuuu » C’était un ours qui chantait le jazz Il avait une trompette et des lunettes de soleil. « Bonjour! Je m’appelle Tiburce l’Ours. Je chante et je joue du jazz! et parfois je danse la samba.. ca dépend des jours. Dis-moi tu sais jouer au foot? J’ai un ballon mais personne avec qui jouer.. On va dire que tu seras le gardien de but! ». Le hérisson ne savait pas jouer au ballon car il les perçait tous! Il refusa poliment et repartit en chemin. La nuit était tombée dans la foret et il avait grand faim.. Ô joie! un barbecue d’insectes! Il s’asseya, se remplit l’estomac et fit un énorme dodo.

 

Tout est clair?

Pret? Feu.. Lancez-vous!

Non non ne partez pas.. Le cadavre exquis est nom plutô glauque.. Et si on le rebaptisait?

Donnez moi une proposition de nom.. le plus rigolo figurera fièrement sur mon site.        A vous de jouer!

 

A très vite.

 

Freezy et sa Plume.

 

Freezy au pays des volcans

1ere partie

Freezy était un petit mouton légèrement peureux qui adorait voyager. Il avait parcouru plusieurs pays avec son sac à dos rouge, sa casquette jaune et ses grosses lunettes de soleil. Il avait vu les lions d’Afrique ou les tigres du Bengale. Bien qu’il soit une proie facile.. Il n’a jamais été dévoré! Eh oui c’était un mouton qui savait faire rire tout le monde et du coup ses prédateurs ne pouvaient pas l’attaquer.. Il a même réussi à s’en faire des amis!
Sa maladresse était son pouvoir. Étrange pouvoir mais très très efficace!
Alors qu’il était en train de regarder le journal télévisé dans son fauteuil confortable, son attention a ete attrapée par de la la lave sortant des volcans.. Il n’avait jamais vu une chose de sa vie, d’aussi impressionnant. Il se demandait bien où se situaient ces fameuses montagnes abritant ce feu liquide.
Il a allumé son ordinateur et a tapé sur internet volcan et a vu des photos de volcan sur l’Ile de la Réunion.
« C’est ici! C’est le pays des volcans! »
Il a pris son billet d’avion, a préparé son sac à dos et ses lunettes de soleil car c’est une île ou le soleil peut jouer a cache cache. Du moins c’est ce que lui avait dit Stella son amie l’étoile.
Il prit un taxi et se rendit à l’aéroport.. Mais une nouvelle aventure allait s’ajouter.. Freezy n’avait jamais pris l’avion…
En arrivant à l’aéroport il vit cette immense oiseau de fer avec des ailes larges. Vu que c’était un mouton peureux, il est devenu tout tremblant.. Mais lorsqu’il est entre dans l’avion l’hôtesse qui l’accueillait l’a tout de suite rassuré. Elle lui avait indiqué sa place avec un joli sourire.
Une fois sa ceinture attaché l’oiseau de fer a commencé à se lancer sur la piste il allait très vite! Et sans s’en rendre compte l’avion avait déjà décollé! Freezy voyait des jolis paysages du haut de son avion..sa peur s’était envolée en même temps que le géant de fer.
Le voilà parti pour 11heures de vol.. Ça tombe très bien cela lui laissera du temps pour se reposer et arriver en Pleine forme sur l’île aux volcans.
La suite à l’atterrissage.:)

 

 

2eme partie

Freezy qui tombait de fatigue en a profité pour fermer les yeux et faire une petite sieste. il commençait à réver de ces fameux volcans et de ce feu liquide, qu’il était pressé de voir pour raconter à ses amis.

Une fois son dîner « spécial légumes » avalé (parce qu’il adorait les légumes et particulièrement les carottes et les choux.) le commandant de bord prit le micro et il informa tous les passagers que l’avion allait arriver bientôt à la Réunion et qu’il fallait se préparer pour l’atterrissage. N’ayant jamais pris l’avion c’était également son premier atterrissage. Il se remit à trembler mais s’est vite arrêté lorsque l’hôtesse le rassura en lui attachant sa ceinture et en lui disant que c’était tout à fait normal et que c’était même, selon elle, l’instant le plus rigolo du vol.
Freezy se détendit et sentit le géant des airs descendre petit à petit jusqu’à ce que le mouton aperçoive pour la première fois cette belle île ensoleillée aux volcans.
L’avion se posa sur la piste de l’aéroport Roland Garros. Freezy avait même l’impression que l’avion allait se poser sur la plage car la mer était à quelques mètres de la piste. Il était émerveillé de par le paysage qui s’offrait à lui mais aussi de l’atterrissage qui s’était effectué en douceur. Il avait eu l’impression d’atterrir sur de la moquette et il se mît même à rire car cela lui faisait des chatouilles dans le ventre.
Il sortit de l’avion avec le sourire et en remerciant l’équipage qui s’était très bien occupé de lui. En effet c’est plutôt rare de voir un mouton prendre l’avion.
Il était arrivé ça y est, son aventure commençait!
Comme premier accueil la chaleur lui caressait sa laine noire. C’était très agréable. Il mit ses petites lunettes de soleil et surtout son chapeau pour éviter que le soleil ne lui fasse tourner la tête.
il cherchait le volcan en levant la tête… il vit d’abord des cocotiers il n’en avait jamais aperçu mais surtout il vit des montagnes entourées de nuages gris mais pas le volcan qui crache du feu liquide. Il était très étonné car la ou il était il faisait beau et dans les montagnes il faisait gris. Un passant s’approcha de lui en disant « Ôté Comen i lé? » Mais le mouton ne comprenait pas. Le passant sourit et lui disait: »bonjour ici on m’appelle Ti ´Jean! Vous êtes nouveau sur l’île? Vous cherchez votre chemin? »
« Oh bonjour! Oui je viens d’arriver avec le gros avion qui est là-bas et je suis venu ici pour voir le volcan qui lance du feu liquide »
« Ah bon? Ça tombe bien car je dois m’y rendre aujourd’hui pour faire des photos car j’adore les volcans. Je vous emmène? » dit le passant.
« Ce serait avec plaisir! Si ça ne vous dérange pas! »
Ti ´Jean et Freezy partirent vers le volcan avec le soleil, un joli ciel bleu et la chaleur comme partenaires de route.
Sur la route vers le volcan, Freezy, voyait sur les arbres des petites boules rouges, que l’on appelle des litchis. Il y en avait beaucoup. Freezy adorait les légumes et les fruits et s’empressa d’acheter une branche à un stand au bord de la route. Il y avait des litchis, mais aussi des mangues de toute sorte, des longanis (qui sont des cousins du litchi), des ananas, des goyaves et des bibasses (des petits fruits jaunes un peu acides). Il voulait tout gouter, d’ailleurs c’est ce qu’il a fait! Il prit un sac de chacun des fruits. Il se régalait, il n’avait pas de fruits aussi bons chez lui. vu que le soir allait se présenter, Ti’Jean proposa de s’arrêter dans une auberge pour y passer la nuit. Quand ils entrèrent une odeur délicieuse chatouillait les naseaux de notre mouton voyageur. Il y avait plusieurs plats. Un Carri poulet, un rougail saucisse, des bichiques, des achards de légumes, et encore d’autres plats venaient accompagner ce festin. Pour finir de manger, un bon gateau patate. Tous les clients et hotes se rassemblèrent autour de la table avec une guitare et un kayembe (c’est un instrument de musique en bois, avec des « petites billes » à l’intérieur). Ils chanteèrent et dansèrent le maloya et le sega. Jamais a la Réunion, ils avaient vu un mouton danser aussi bien et s’amuser autant.
Après avoir bien mangé, bien chanté et bien dansé, il est l’heure pour notre héros en laine de se reposer, pour profiter le lendemain des paysages et saveurs de l’ile.

Suite au réveil de notre mouton!

 

3eme partie

Le soleil se levait sur l’île intense.
« Cooottt coooooooooooottt cooooootttttt! » chantait le coq.
Freezy qui était dans son lit confortable se réveillait en ouvrant ses petits yeux. Il avait très bien dormi il avait l’impression d’avoir dormi dans un nuage. Les rayons du soleil entraient dans sa chambre comme pour lui dire « Bonjour » et lui souhaiter une belle journée.
Quand il sortit de sa chambre, Ti’Jean était déjà debout et avait l’air en pleine forme! Il avait préparé le petit déjeuner avec du lait, du chocolat chaud et des confitures à la goyave, et a l’ananas.
Ti’jean en a même profité pour aller chercher des fruits frais! Il y avait de la papaye et de la mangue sur la table pour accompagner ce festin!
Une fois tout cela avalé, notre mouton baroudeur et son nouvel ami Ti’Jean reprirent leur route vers le Volcan.
« Avant d’aller au volcan je voulais te montrer quelque chose d’incroyable! As tu déjà été dans un cirque? » Dit Ti’Jean.
Freezy se demandait pourquoi irions-nous voir des cloWns?
Ti »Jean se mit à rire « non non ici à la Reunion nous avons 3 cirques : celui de Cilaos, de Mafate et de Salazie » ce sont des endroits où tu as l’impression d’être embrassé par les montagnes.
« Oh oui allons-y! » Dit notre héros.
Ils changèrent de route et arrivèrent sur la route de Cilaos avec ses véritables 400 virages. Freezy était accroché à son siège mais contemplait les montagnes qui se mariaient avec les rayons du soleil. Sur la route il y avait des tunnels, des endroits où on pouvait toucher de la main les façades de pierres.
Ils arrivèrent à Cilaos. Ti’Jean n’avait pas tort Cilaos est entourée de montagnes. Il y a un endroit au loin où on peut voir la mer. c’était un endroit magnifique, très vert.
Le soir après une journée chargée en voyage nos deux aventuriers se couchèrent à la belle étoile. Ils contemplaient le spectacle des étoiles devant eux. Certaines meme bougeaient! « Ce sont des étoiles filantes! Il faut faire un vœu » dit Freezy à Ti’Jean!
« Eh bien moi j’espère que tu reviendras nous voir ici à la Reunion et que tu ne nous oublieras pas » dit le petit créole.
Il fallait désormais dormir car demain il fallait se lever tôt.

Alors que le soleil se tournait encore dans son lit, nos deux héros se réveillèrent et prirent leurs sacs à dos et se mirent à marcher vers le Piton des neiges pour assister au lever du soleil.
C’était un instant magique Freezy avait l’impression d’être sur le toit du monde. Chaque rayon de soleil se reflétait sur la laine fraîche de notre héros.
« Nous devrions rester un peu plus tard il y a un phénomène de toute beauté qu’il y a Cilaos » dit le créole. Encore une surprise.
Ils en profitèrent pour prendre leur petit déjeuner en contemplant les paysages et horizons.
Une colonie de nuages arrivaient « Regarde Freezy, Cilaos est aussi le lit des nuages car ils grimpent la montagne pour se reposer sur Cilaos et partent ensuite! »
Tout le cirque était plein de nuages mais Ca n’a pas durer! Juste le temps de descendre de la montagne.
« Maintenant en route pour le volcan! » Disait Ti’Jean.

Ils arrivèrent à Bourg Murat dans une maison d’hôtes pour passer la nuit! La ville était en hauteur comme Cilaos. Ils devaient se reposer car demain il fallait marcher pour pouvoir assister au spectacle du feu liquide!

En remerciant leur hôte qui les avait hébergé, les deux héros partirent vers le Piton de la Fournaise, le lieu tant attendu par notre mouton.
Ils marchèrent, haut très haut! Très très haut!
« C’est ici! » Dit Ti’Jean.
Mais Freezy ne voyait rien et paraissait déçu. Il voyait au loin le Piton de la fournaise. Il ne fallait pas trop s’en approcher pour que notre mouton ne se grille pas la laine.
Lorsque Freezy entendit un grognement et un grand Booouuuuum!
Il vit enfin ce feu liquide qui jaillissait de cette montagne! Il avait fait ses milliers de kilomètres pour voir ce beau spectacle! C’était magnifique et très spectaculaire! Il voyait le feu liquide que l’on appelle la lave couler le long des montagnes pour aller se baigner dans la mer.
Notre mouton émerveillé prit des photos pour garder cet instant à tout jamais.

Une fois ce spectacle terminé nos deux amis reprirent leurs sacs à dos et partirent en direction de la côte sud-ouest de l’île.

 

4eme partie et Fin

Après avoir vu enfin ce dont il rêvait, ce fameux feu liquide, notre petit mouton était content et émerveillé devant ce spectacle!
Ti’Jean avait encore bien d’autres surprises pour notre dévoreur de légumes.
Ils arrivèrent à St Pierre et se sont arrêtés au bord de la plage pour manger le sandwich créole par excellence, ce qu’on appelle un gratiné bouchons. Il y avait également des achards de légumes pour notre mouton. Ils avaient devant eux une plage de sable fin et une mer bleue turquoise! Nos deux amis qui avaient bien mangé se reposèrent sur le sable. Le vent doux caressait la laine de Freezy, ce qui le berça pour une sieste bien méritée!
A son réveil le paysage était tout aussi beau! Maintenant direction St Leu! Là-bas les vagues accueillirent nos deux amis. Mais pas seulement. Depuis la route, il y avait quelque chose qui faisait des sauts dans la mer.
« Ti’Jean tu vois labas.. Il y a un animal tout drôle qui fait des sauts! » Disait Freezy, étonné.
Ils s’approchèrent du bord de la mer.. Et d’un coup cet animal refit son apparition! C’était une tortue de mer! D’habitude elles ne font pas de sauts mais celle-ci était remplie d’énergie!
« Hey salut les amis! Ca vous dit de visiter les fonds marins? Je vous présenterai quelques de mes amis! Ah au fait moi je m’appelle Turlututu »
Les deux amis à la fois étonnés et tout excités de plonger, enfilèrent leur maillot de bain et leur masque de plongée et partirent sur le dos de la Tortue énergique!
Ploooooouuuufffffff! Tous les 3 étaient sous l’eau, il y avait une colonie de petits poissons qui voyageaient colles les uns aux autres! Ils croisèrent aussi des requins jaunes on les appelait les requins citrons, des requins bouledogues, des requins tigres, des baleines à bosse, ou encore des dauphins. Ils allaient très vite sur le dos de cette tortue loufoque.
Ils arrivèrent dans un endroit où l’eau était translucide! C’était comme être dans son bain! L’eau était chaude en plus. Une sensation agréable!
« Tututuuuuuuuuu Terminus tout le monde descend! Bienvenue au Lagon de l’Ermitage! » Disait Turlututu.
Ils sautaient de son dos en remerciant la tortue d’avoir montré La Reunion vue sous l’eau.
Pour atteindre la plage il fallait nager. Il y avait ce qu’on appelle du corail qui ressemble à des plantes en pierre et qui protègent les animaux marins mais aussi les plantes sous-marines. Ils sautèrent de l’autre côté de la barrière de corail. L’eau était chaude et Freezy qui n’avait jamais nagé dans une eau où il pouvait voir ses sabots s’enfoncer dans le sable, plongea.
Il vit à l’aide de son masque des poissons de toutes les couleurs, des poissons plats, et même des poissons transparents, ils n’avaient que des reflets bleus et oranges sur le corps. Notre mouton plongeur n’avait jamais vu autant de poissons et animaux marins de sa vie. Il jouait même à cache-cache avec eux. Ils étaient drôles parce qu’ils nageaient dans tous les sens et disparaissaient pour réapparaître.
Les deux amis sortirent de l’eau, se séchèrent et partirent en direction de l’aéroport pour que notre mouton prenne son avion et retrouver sa maison ainsi que ses amis. Avant d’aller reprendre le géant des airs, Ti’Jean amena son ami frisé au marché forain de St Paul sur la côte ouest de l’Ile.
Notre mouton en profita pour acheter des souvenirs et des branches de litchis, des ananas Victoria ou encore des mangues José. Il remplit sa valise!
Il était l’heure pour notre mouton de repartir chez lui.
Après avoir pris dans ses bras son ami Ti’Jean en le remerciant sincèrement, Freezy fit la promesse de revenir à la Réunion et surtout d’accueillir chez lui, son ami créole qui n’avait jamais vu la Tour Eiffel et surtout, n’avait jamais connu le froid. Quelle chance!

Freezy entra dans l’avion et reconnu l’hôtesse de l’air qui s’était très bien occupée de lui.
L’avion arrivait sur la piste de décollage..et le géant des airs quitta le sol en emportant notre héros avec la tête remplie de souvenirs incroyables et inoubliables.
A bientot la Réunion, mi aim’ a ou, nou ar’trouv’!

FIN